Félicitations ! Vous avez gagné !
Résultats du jeu
Temps :
Cartes restantes :
:
:
Vos statistiques
::
Parties gagnées ::
Parties jouées ::
Pourcentage de victoires :
Jouer à nouveau
Vos statistiques
 
 
 
 
 
Statistiques de base
Parties jouées :
Parties gagnées :
Pourcentage de victoires :
Plus longue série de victoires :
Plus longue série de défaites :
Série en cours :
:
:
:
:
Temps et coups
Temps total joué (secondes) :
Temps moyen par partie gagnée (secondes) :
Nombre total de coups :
Nombre moyen de coups par partie gagnée :
Nombre moyen de coups par heure dans les parties gagnées :
Réinitialiser
 
Fermer
Fermer
Informations

Touches de raccourci importantes

Mode plein écran :F11 (la plupart des navigateurs)
Annuler le coup :Ctrl-Z
Recommencer :F2
Fermer la boîte de dialogue :Esc

Freecell

Bienvenue dans le Freecell Solitaire ! Il s'agit d'une version en ligne gratuite du célèbre jeu de cartes. Amusez-vous bien !

Information générale

Freecell est un jeu de cartes qui se joue seul. Comme dans la plupart des autres solitaires, l'objectif est de trier les cartes par couleur et par rang. Cependant, contrairement au Solitaire traditionnel, toutes les cartes sont orientées vers le haut dès le début du jeu, et il n'y a pas de pioche. De plus, les donnes du Freecell sont presque toujours résolubles. Il est donc difficile de considérer le résultat du jeu comme un bon ou un mauvais présage, comme c'est souvent le cas dans le Solitaire traditionnel.

Le plateau de jeu se compose de huit colonnes au milieu, de quatre cellules libres dans le coin supérieur gauche et de quatre piles de fondations dans le coin supérieur droit. Pour gagner la partie, vous devez déplacer les cartes entre les colonnes et les disposer en suite en alternant les couleurs. Vous pouvez utiliser les cellules libres dans le coin supérieur gauche du plateau pour y stocker temporairement des cartes. Enfin, vous devez placer toutes les cartes dans les piles de fondation, en commençant par les As, les Deux, les Trois, etc. Chaque suite dans une pile de fondation ne doit contenir que des cartes d'une seule couleur.

Règles

Déplacement des cartes entre les colonnes

  1. Vous pouvez prendre une carte qui se trouve sur le dessus de la colonne, ou vous pouvez prendre une suite de cartes, à condition qu'elles soient ordonnées par rang et de couleurs alternées (noir et rouge).
  2. Vous pouvez placer une carte (ou une suite de cartes) sur une autre carte, à condition que la carte de destination soit du rang supérieur et de la couleur opposée à celle de la carte que vous déplacez (ou à celle de la carte située au bas de la suite que vous déplacez). Autrement dit, il est possible de placer une carte noire sur une carte rouge, et vice versa. Notez qu'il est impossible de placer un Roi sur une autre carte, puisqu'il n'existe aucune carte dont le rang est supérieur à celui du Roi.
  3. Si une colonne est vide, vous pouvez y placer n'importe quelle carte.
  4. Si vous déplacez une suite de cartes, vous devez vous assurer qu'il y a suffisamment de cellules libres pour faciliter le déplacement. En effet, dans Freecell, les cartes ne peuvent être déplacées qu'une par une. Si vous déplacez une suite, c'est comme si vous utilisiez des cellules libres pour stocker temporairement des cartes pendant que vous démontez la suite dans une colonne et la montez dans une autre colonne. C'est assez fastidieux, et le jeu vous permet de déplacer la suite entière, plutôt que de déplacer les cartes une par une. Cependant, le jeu calcule toujours la taille maximale de la suite qui peut être déplacée, compte tenu des circonstances actuelles. La formule pour calculer la taille maximale de la suite comprend le nombre de cellules libres dans le coin supérieur gauche et le nombre de colonnes vides.
  5. Il est possible de déplacer des suites plus importantes que celles autorisées par le nombre de cellules libres et le nombre de colonnes vides. Par exemple, si vous trouvez une carte dans une colonne différente sur laquelle vous pouvez temporairement stocker une partie de votre suite, vous pouvez ensuite l'utiliser pour diviser votre suite en deux et déplacer les deux moitiés séparément.

Utilisation des cellules libres

  1. Il existe quatre cellules libres.
  2. Chaque cellule libre peut contenir une seule carte.
  3. N'importe quelle carte peut être placée dans une cellule libre.
  4. Le nombre de cellules libres disponibles est utilisé pour calculer la taille maximale d'une suite que vous pouvez déplacer.

Piles de Fondations

  1. Il existe quatre piles de fondation : une pour chaque couleur. Chaque pile de fondation ne peut contenir que des cartes d'une seule couleur.
  2. La première carte à être placée dans chaque pile de fondation est l’As. L'As est une carte de fondation.
  3. Une fois qu'un As a été placé dans la pile de fondation, vous ne pouvez y placer qu'une carte du rang supérieur. De cette façon, vous triez les cartes par rang et par couleur.
  4. Lorsque toutes les cartes ont été placées dans les piles de fondation, la partie est gagnée !

Autres informations

  1. Parfois, les cartes sont automatiquement placées dans les piles de fondation. Seules les cartes qui ne peuvent pas être utiles pour trier les colonnes sont automatiquement envoyées dans les piles de fondation.
  2. Vous pouvez forcer l\envoi d'une carte dans une pile de fondation en faisant un clic droit sur la carte.
  3. Vous pouvez forcer l'envoi de toutes les cartes appropriées vers les champs de fondation en cliquant avec le bouton droit de la souris sur la zone verte située en bas du plateau de jeu.
  4. Une bonne durée pour gagner le jeu est de 3 minutes.
  5. Le Freecell n'a pas de système de score. Pour les joueurs débutants, la mesure de la performance peut être le nombre de cartes restantes sur le plateau (c'est-à-dire, celles qui ne sont pas dans les piles de fondations) au moment où ils sont bloqués et abandonnent. Pour les joueurs plus expérimentés, la mesure de la performance pour une seule partie peut être leur temps de jeu écoulé. Le pourcentage de parties gagnées peut indiquer leur performance globale.

Exemple de résolution

Voici un exemple de la façon dont on peut commencer à résoudre une partie de Freecell Solitaire.


Dans cette donne, il n'y a pas d'As sur le dessus ; cependant, nous pouvons déplacer un certain nombre de cartes afin de les rendre disponibles. Nous commençons par placer le 7 de Trèfle sur le 8 de Carreau, puis le 6 de Pique sur le 7 de Carreau. Notez que nous ne pouvons placer une carte que sur une carte du rang supérieur, et qu'elle doit être de la couleur opposée. Autrement dit, nous ne pouvons placer que des cartes rouges (Carreau et Cœur) sur des cartes noires (Pique et Trèfle), et vice versa.

Concentrons-nous maintenant sur la colonne la plus à droite. Nous pouvons déplacer le 7 de Cœur sur le 8 de Pique, et le 10 de Carreau sur le Valet de Pique. Cela révèle l'As de Trèfle, que nous pouvons alors placer dans la première pile de fondation.

Nous continuons à nous concentrer sur la colonne la plus à droite. Nous pouvons déplacer le 3 de Trèfle vers l'une des cellules libres, puis placer le 6 de Carreau sur le 7 de Trèfle. Cela libère la colonne la plus à droite. Il est très souhaitable d'avoir une colonne vide, car nous pouvons l'utiliser non seulement comme une cellule libre supplémentaire, mais aussi pour y empiler des cartes.

Maintenant nous pouvons essayer de démonter la colonne la plus à gauche. Nous pouvons le faire en plaçant la Dame de Pique dans une cellule libre, le 2 de Carreau sur le 3 de Pique, l'As de Trèfle dans la deuxième pile de fondation, la Dame de Cœur sur le Roi de Pique, la Dame de Trèfle dans une cellule libre, et le 2 de Trèfle sur l'As de Trèfle (qui est déjà dans la pile de fondation). Cela semble encombrer notre plateau - nous avons maintenant trois des quatre cellules libres occupées. Mais n'ayez crainte ! Comme vous le verrez bientôt, tout ceci a été stratégiquement pensé, et nous retrouverons facilement la clarté du plateau.

Déplaçons la Dame de Trèfle sur le Roi de Carreau, et le 3 de Trèfle sur le 2 de Trèfle. Nous pouvons également déplacer une petite suite composée de deux cartes : le Valet de Pique et le 10 de Carreau. Prenons ces cartes et plaçons-les sur la Dame de cœur. Maintenant, le plateau est à nouveau bien ordonné !

Cette fois, nous allons nous concentrer sur la deuxième colonne. Notez qu'il y a une suite composée de quatre cartes, avec le 9 de Pique en bas. Nous pouvons déplacer cette suite entière et la placer sur le 10 de Carreau. Le 2 de Pique est alors découvert, et nous pouvons le placer sur l'As de Pique. Le 9 de Trèfle, ainsi que le 3 de Carreau, peuvent maintenant être déplacés vers des cellules libres. Le 5 de Trèfle peut être placé sur le 6 de Carreau, qui se trouve maintenant dans la septième colonne. Cela nous permet d'atteindre notre objectif : l'As de Cœur est maintenant découvert, et nous pouvons le placer dans la prochaine pile de fondation disponible.

Il semble que ce serait une bonne idée de se concentrer ensuite sur la sixième colonne. Nous déplaçons donc le Roi de Trèfle dans la dernière cellule libre, le 4 de Carreau sur le 5 de Trèfle, et le 10 de Cœur dans la deuxième colonne vide.

Placer le 9 de Trèfle sur le 10 de Cœur, et le 8 de Cœur dans la huitième colonne vide. Ceci révèle le 2 de Cœur, que nous pouvons alors placer dans la pile de fondation avec l'As de Cœur. Enfin, plaçons la pile de deux cartes commençant par le 3 de Pique sur le 4 de Carreau.

Maintenant, nous allons essayer de démonter la quatrième colonne. Tout d'abord, plaçons le Valet de Trèfle dans la seule colonne vide restante. Ensuite, nous plaçons le 5 de Carreau sur le 6 de Pique. Nous devons retirer le 8 de Cœur de la huitième colonne et le placer sur le 9 de Trèfle. Ensuite, nous pouvons placer le 10 de Trèfle dans la colonne vide nouvellement libérée. Maintenant, nous pouvons placer le 6 de Trèfle sur le 7 de Cœur, ce qui révèle l'As de Carreau. Nous pouvons le placer sur la seule pile de fondation restante. Et enfin, nous pouvons placer le 3 de Cœur sur le 2 de Cœur dans les piles de fondation. Remarquez que le 2 de Carreau est automatiquement placé sur la pile de fondation, puisqu'il ne reste rien sur le plateau que nous puissions placer dessus.

Maintenant, faisons un peu de nettoyage. D'abord, nous allons placer le 3 de Carreau d'une cellule libre sur le 2 de Carreau de la pile de fondation. Ensuite, nous pouvons déplacer la suite qui commence avec le 10 de Cœur et la placer sur le Valet de Trèfle. Enfin, nous pouvons déplacer le 3 de Pique et le 4 de Carreau sur les piles de fondation appropriées.

Maintenant, nous allons faire un coup compliqué. Mais d'abord, déplaçons le 5 de Carreau sur le 4 de Carreau. Ceci étant dit, nous aimerions déplacer la suite géante commençant par le Roi de Pique dans une colonne vide, afin de pouvoir accéder à toutes les cartes de la septième colonne. Malheureusement, il n'y a pas assez de cellules libres et de colonnes vides disponibles pour effectuer cette opération. Mais heureusement, nous avons encore un moyen de le faire ! Nous pouvons diviser la suite géante en deux : nous pouvons déplacer la suite de trois cartes commençant par le 7 de Trèfle sur le 8 de Cœur, puis déplacer la suite restante (commençant par le Roi de Pique) dans la colonne vide.

Déplaçons le 4 de Trèfle dans la pile de fondation. Puis, faisons de même avec le 5 de Trèfle.

Nous pouvons enfin démonter la septième colonne. Plaçons le 5 de Cœur sur le 6 de Pique, le 4 de Pique sur le 3 de Pique, et le 7 de Pique sur le 8 de Carreau. Et enfin, le 4 de Cœur sur le 3 de Cœur.

Remplissons un peu les piles de fondations. Déplaçons le 6 de Trèfle sur le 5 de Trèfle. Puis nous déplacerons le 5 de Cœur sur le 4 de Cœur.

Nous avons maintenant deux cellules libres et deux colonnes vides. Les cartes sont déjà très bien rangées sur le plateau et il est clair que le jeu peut être résolu. À partir de maintenant, ce sera de plus en plus facile. Bravo ! :)

Histoire

Les origines de Freecell Solitaire remontent à l'année 1968, lorsqu'un jeu légèrement différent a été publié dans le Scientific American. Ce jeu a été modifié en Freecell, et a été implémenté pour la première fois sur des ordinateurs en 1978. Cependant, si Freecell a pu devenir aussi populaire, c'est surtout parce qu'il a été inclus dans toutes les versions de Microsoft Windows depuis 1995. Le Freecell original de Microsoft comptait 32 000 donnes numérotées. Entre 1994 et 1995, un projet a été lancé pour résoudre les 32 000 donnes, et une seule s'est avérée irrésoluble. Depuis, Freecell est connu comme un jeu presque toujours résoluble.

Fermer